Avertir les spécialistes

Plus de 200 médecins et psychiatres  et des centaines de psychologues mettent en garde contre la sexualisation dès le plus jeune âge comme le demande l’OMS dans ses directives pour l’Europe. L’idée qui est à la base d’une pédagogie sexuelle dès la naissance a son origine dans le mouvement pédophile des années soixante-dix (mot-clef: pédagogie sexuelle émancipatrice).

Pourquoi cette pédagogie sexuelle précoce nuit-elle à nos enfants? Les médecins et traumatologues mettent en garde contre l’affirmation que les petits enfants auraient une sexualité devant être éveillée et encouragée physiquement et psychiquement par une éducation sexuelle adaptée. En leur imposant des thèmes sexuels, on trouble et on surmène les enfants. Les enfants des écoles maternelles et des premières classes sont livrés sans défense à l’éducation sexuelle et ne peuvent les cerner. Dans la pratique, cet enseignement frise la pédophilie: par ses pensées sur la sexualité, l’adulte bouleverse l‘enfant, et ainsi, du rôle d’éducateur, il glisse vers celui de séducteur. On met en garde expressément les adultes contre le fait de parler de sexualité avec les enfants si ceux-ci n’en manifestent pas le besoin.

La pseudo-scientifique idéologie du Genre conduit à la confusion dans la construction de l’identité sexuelle, et sous couvert d’antidiscrimination, la pédagogie sexuelle de la diversité vise à favoriser et faire accepter une sexualité perverse, de promiscuité et excluant tout lien.

Cette forme d‘«éducation sexuelle» ne doit être admise ni dans les jardins d’enfants, ni dans les écoles. Nul besoin d’éducation sexuelle pour le nécessaire travail de prévention contre les abus. On prend la prévention comme prétexte pour introduire des idéologies perverses et des actes pédophiles.

Les adultes ne doivent en aucun cas «éduquer» les enfants et adolescents de moins de 14 ans en matière de sexualité et de plaisir sexuel. Jusqu’à 14 ans, l’information sur la sexualité doit se limiter à la réponse à des questions posées. Ensuite, un enseignement est indiqué sur la prévention des risques et les transformations biologiques durant la puberté, se basant sur des éléments scientifiques.